Sebastien Buemi, pilote F1

Le premier forum de supporteurs de Sebastien Buemi, pilote de formule 1: messages de Sebastien, actualites, echanges, courses, pronostics, classements, sports mecaniques...


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Par ici la sortie... ca continue!

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Par ici la sortie... ca continue! le Mer 16 Sep - 16:40

Admin


Admin
Et voila, une bonne chose de faite:

Briator rime avec dehors! pas de place pour les tricheurs en F1!!!!

Voir le profil de l'utilisateur http://sebastien-buemi.forumactif.org
Ben tant mieux ! =)

Voir le profil de l'utilisateur

Admin


Admin
Flavio Briatore sort de son silence, pour la première fois depuis sa radiation par la FIA. L'ex-directeur de Renault F1 lance : "J'ai été trahi par mon propre monde".
Flavio Briatore avait justifié sa démission (obligée) de la direction générale de Renault F1 par le fait qu'il se sentait "moralement" responsable du scandale du Grand Prix de Singapour 2008. Et n'avait plus parlé depuis. Banni à vie de toute fonction en connexion avec une activité de la Fédération internationale de l'automobile (FIA), l'Italien a réservé sa première réaction sur l'affaire à quelques journalistes compatriotes.
"J'ai été trahi par mon propre monde", lance-t-il vendredi, dans La Repubblica. Une allusion à la quatrième personne qui a assisté à la réunion de conspiration de pré-GP de Singapour 2008, à laquelle il avait participé avec le pilote Nelson Piquet et l'ingénieur Pat Symonds, tout deux ex-Renault. "A la fin, je gagnerai et, vous verrez, nous organiserons une grande fête. Ça sera bien organisé et nous inviterons tout ceux qui me sont restés proches pendant ces temps difficiles", poursuit-il.
Sur sa responsabilité, il ne dit rien car il n'a toujours pas digéré la sentence du Conseil mondial de la FIA, devant lequel il a refusé de comparaître lundi, ni de communiquer. Il n'en reconnaît même pas la légitimité et envisage d'attaquer la place de la Concorde au civil. "C'est une question de bonne manière. Je ne veux absolument rien dire. Je ne livrerai aucun propos. Je parlerai au moment opportun, pour peu qu'ils m'en donne la possibilité" , complète-t-il. "Regardez le verdict que la FIA a mis en ligne mardi : il ne me concerne pas", conclut-il.
Si jamais cette fête a lieu un jour, il n'est pas sûr que Bernie Ecclestone en soit. "Pour être honnête, je suis un ami de Flavio. Il a entièrement mal géré l'affaire. Il aurait pu s'y prendre d'une façon complètement différente, et dire : 'Bon, OK, nous nous sommes comportés comme de vilains garçons', et ça se serait arrêté là" , avait estimé jeudi à Singapour le patron de la Formula One management, qui gère les droits commerciaux du championnat du monde. "Mister E" a conseillé Briatore de saisir la Cour d'appel de la FIA plutôt que d'attaquer la FIA devant une juridiction civile, mais il ignore s'il sera entendu. "Il ne me parle pas. Il pense que j'aurais du le défendre mais je ne pouvais le faire", a confié l'homme d'affaire britannique.Eurosport - Stéphane VRIGNAUD

Voir le profil de l'utilisateur http://sebastien-buemi.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum